4 étapes d’une bonne relation sexuelle

(c) flickr

Il n’existe pas de recette miracle pour qu’une relation sexuelle soit parfaite et fasse tout de suite grimper aux plafonds. Non. Tout dépend de l’expérience des partenaires et de leur savoir-faire. Néanmoins, il existe des étapes clés qu’il ne conviendrait en aucun cas de négliger si l’on tient à marquer le coup et faire quelque chose de mémorable et de sublime. Ces étapes sont plus ou moins indépendantes l’une de l’autre et il n’y a pas de bon ordre pour les franchir car les situations ne sont jamais vraiment les mêmes. À chaque fois c’est un scénario différent et, entre vous et moi, il va sans dire que parfois on se passe bien des préliminaires. Alors voyons ensemble dans les lignes qui suivent en quoi consistent ces quatre étapes clés.

 

L’excitation, tu provoqueras

En premier lieu, c’est l’excitation. C’est de cette étape que découle toutes les autres. Autrement dit, c’est l’étape déclencheur. Alors pour la réussite d’une relation, chacun des partenaires doivent s’assurer de l’excitation physique et mentale de l’autre. Il s’agit en quelque sorte de faire une première préparation du terrain, essentielle et nécessaire, car la fatigue, l’angoisse ou l’absence d’envie carrément, peuvent être au rendez vous. C’est le fait de stimuler son partenaire et de l’amener à être sur la même longueur d’onde que soi. C’est lui titiller l’esprit et réveiller ses sens. Les petites attentions, les caresses fuyantes, les regards coquins et les messages sexy dans la journée peuvent très bien faire l’affaire. Ou encore, il suffit juste de dire tout bonnement son envie et laisser ces quelques mots faire leur chemin.

2138732091_89c55c6f00_o

Les préliminaires, tu ne négligeras

Ensuite, ce sont les préliminaires.C’est le temps des baisers longs et langoureux, des caresses, des chuchotements dans le cou. Le temps d’enflammer son partenaire pour que l’étape suivante soit magique. C’est le temps d’explorer toutes les parties de son corps, de trouver les endroits sensibles et de s’y attarder sensuellement, le temps de faire monter la pression de façon sensationnelle. La bouche, les yeux, les mains doivent effectuer un travail exceptionnel jusqu’à ce que votre partenaire vous supplie de passer à l’étape suivante. Le temps des préliminaires peut varier d’une personne à l’autre et dépend largement des situations. Si la personne est déjà toute excitée, la température monte beaucoup plus rapidement et ainsi les préliminaires dureront moins. Généralement, le temps pour une femme d’être prête à passer à l’acte est de 20 à 30 minutes.

 

La pénétration, tu ressentiras

L’étape suivante : Le plateau ou la pénétration. C’est l’étape cruciale d’une relation sexuelle. L’étape qui fera monter le plaisir au plus haut degré. C’est le moment d’imaginer toutes les positions et toutes les techniques pour amener son partenaire à atteindre l’orgasme et être au paroxysme de son plaisir, le moment d’essayer de nouvelles choses et c’est à ce stade aussi que l’accessoire fait montre de ses prouesses jouissives. Prouesses pour lesquelles les préliminaires sont parfois négligeables. La pénétration n’est pas obligatoirement nécessaire pour atteindre l’orgasme car on peut l’atteindre de pleins d’autres façons. Et, encore attention ! Parvenir à l’orgasme ne doit pas être votre objectif premier, sinon vous passez à côté. Comme disait l’autre, c’est le voyage qui compte et non la destination. Votre plaisir doit découler de celui que vous offrez à votre partenaire et vise versa. Soyez sûr que votre partenaire prenne tout son plaisir au moment de l’acte et, croyez moi, vous ne manquerez pas de le constater lorsque ce plaisir atteindra son point ultime.

 

Les chuchotements, tu apprendras

La dernière étape dans une relation sexuelle c’est l’étape post coïtale. L’étape ou il faut avoir l’art de la conversation ou simplement savoir quoi dire et comment le dire. Que ce soit par la parole, avec les yeux ou avec les mains. Il faut savoir chuchoter les mots doux, faire une dernière petite caresse et signifier à votre partenaire qu’il vous a fait jouir comme personne. Vous pouvez aussi lui faire un petit compliment sur son accessoire ou sur son corps tout entier. Et si ce n’était vraiment pas si terrible que ça, soyez quand même bien élevée, choisissez le bon moment pour le dire simplement et diplomatiquement pour éviter de blesser son partenaire. Ainsi, la prochaine fois pourrait être mieux et si vous ne voulez pas qu’il y ait de prochaine fois, retirez vous poliment. Toujours est-il que vous ne restiez pas dans votre silence et gâchiez un instant merveilleux ou laissiez votre partenaire penser un tas de choses qui sont probablement loin de la réalité.

 

Soyez la meilleure version de vous même et améliorez dès aujourd’hui votre façon de faire l’amour !

11 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *