Petit éloge du désir


Dans mes lectures cette semaine, je suis tombée sur Petit éloge du désir, qui plutôt, en est un grand. Un véritable petit coffret de mots justes et sensuels dans lequel Belinda Canonne, l’auteure, déshabille minutieusement le désir et nous fait découvrir chaque parcelle érotique de ce petit mot. Paru aux éditions Gallimard, dans la collection Folio en 2013, ce livre de 114 pages et de 200 aphorismes est un hymne au bien-être que procure cette sensation qu’est le désir, une complainte  à l’érotisme, au plaisir et à la sexualité épanouie. Qui, d’ailleurs, n’a pas connu le désir ? Désir de vivre, désir d’aimer, désir d’être heureux, désir d’être désiré et désirable, désir de jouir… L’auteure de L’écriture du désir, elle, a su trouver les mots qu’il faut pour décrire ces sensations qu’on a souvent du mal à exprimer, tant il est difficile de poser des mots sur cet état de béatitude et de plaisir qu’est le désir.

Petit éloge du désir est un essai d’une très grande et belle poésie. Des images à couper le souffle, à pénétrer les pores et conduire à l’extase. Chaque aphorisme recèle de sa part de volupté , d’émotion et d’érotisme qui vous caressent agréablement la colonne vertébrale et vous figent. Une femme, son désir et la réalité de son désir : Beloizo. Un livre délicieux, à lire langoureusement et mielleusement.

(Aph.39 p.23)

  • […]Sauras-tu l’exprimer ? Quand sa main glisse sur ton sein, au-delà du plaisir, ou avant, cette émotion du consentement : il y a, à cet instant, dans le monde, quelqu’un à qui tu abandonnes les parties secrètes de ton corps, à qui tu permets cette caresse intime. Tu en es touchée, Dans un éclair tu te demandes même si la pudeur n’a pas été inventée pour avoir un secret à offrir…]

À propos de l'auteur

Andeve

Femme je suis. J’écris pour dire la vie. J’écris pour dire le monde. Vus d'en bas. Appelez-moi Andeve !

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *