Sous-vêtements ou pas, telle est la question

Lingerie.(c)pixabay

La lingerie reste et demeure une pièce maîtresse de la mode féminine. Elle rend sexy, donne de l’assurance et du confort. Mais qu’en est-il quand on choisit de ne pas en porter ?

Auparavant les femmes « vertueuses » ne portaient pas de dessous à partir de leur quatorzième année. Les sous-vêtements étaient réservés aux hommes, aux enfants, aux servantes et aux filles faciles suivant la bienséance. C’était comme ça et c’est tout. Il aurait fallu attendre le 19e siècle pour que la première culotte pour femme soit créée. Au fil des années les sous-vêtements ont évolué, passant du corset, des porte-jarretelles pour aboutir au string que l’on connait si bien et qui fait des ravages en matière de séduction féminine.

Par contre, on peut toujours choisir de ne pas en porter et être encore plus sexy et plus sûre de soi. On se sent légère, libre, sereine et c’est agréable. Mais avant tout, c’est une décision qui vous concerne uniquement. C’est à vous de choisir d’en porter ou non. C’est intime et personnel et ce qu’il faut surtout ne pas oublier c’est que pour être bien épanoui sexuellement, il ne faut jamais faire quelque chose qui vous dérangerait.

Ne pas porter de sous-vêtement peut aussi se révéler être un choix esthétique. En effet, avec une robe à bretelle, avec des décolletés vraiment osés, en porter peut témoigner d’un mauvais goût. D’autant plus que ça n’aura aucun effet néfaste sur la santé du moment que l’on respecte les règles d’hygiène. Mais pour certaines filles, les sous-vêtements sont nécessaires afin de pouvoir tout maintenir en place. Pour celles qui ont de belles rondeurs, en effet, ils sont de bons accessoires pouvant mettre ces dernières en valeur mais on peut quand même se passer de petites culottes. L’important c’est d’être bien dans sa peau.

Cette assurance et cette sérénité dans le non-port de la culotte ne se fait pas de façon automatique, dès qu’on en prend la décision. D’ailleurs, la première fois, ça peut se révéler gênant et rendre mal à l’aise car on a l’impression d’être nue et que tout le monde dans son entourage le remarque mais ce n’est qu’une fausse impression. En prenant conscience de son corps et en assumant sa féminité, ça devient très excitant et surtout pratique.

À propos de l'auteur

Andeve

Femme je suis. J’écris pour dire la vie. J’écris pour dire le monde. Vus d'en bas. Appelez-moi Andeve !

Archives par auteur

10 Commentaires

    1. Oui c’est vrai, les premières fois sont parfois remarquables. Mais elles finissent par s’y habituer et à gagner en assurance et arrivent même à s’en passer complètement à l’avenir.
      osé? Peut-être. Mais elles ne vont quand même pas raconter à tout le monde qu’elles n’ont rien sous leur « jean » 😉

  1. tu crois que je peux avoir un problème de santé à le faire tout les jours? Par contre je me sens mal a l’aise quand les gens le découvrent et je me dis que je ne suis pas normal.

  2. Si tu prends au moins un bain tous les jours et que tu portes des vêtements propres, les risques d’avoir un problème de santé sont très minimes. Donc, ce n’est qu’une question de Selfcare. Et si tu te sens mal à l’aise quand les autres le découvrent c’est parce que la société t’a toujours imposé SA normalité alors que tu es en droit de passer outre et de vivre ta propre normalité. Dis toi seulement que tu es libre de faire ce que tu veux et d’etre qui tu es comme tu es et que ce sont eux qui ne sont pas normaux. 😉

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *